En-tête
---

Les températures montent, la biosphère se dégrade, l’urbanisation s’étend, notre planète brûle.... Les COP se suivent et les résultats sont minces et insuffisants pour éviter les menaces qui pèsent sur nous.

Pourtant, en France, où les enjeux environnementaux n’ont jamais été aussi cruciaux, l’écologie politique est inaudible. Pas moins de 13 ministres de l’écologie se sont succèdés en 20 ans. Nicolas Hulot, le ministre de la Transition Écologique a déclaré avant de claquer la porte du gouvernement en 2018, ne plus se satisfaire des "petits pas".

Il y a cependant, et tous les experts le confirment, un caractère d’urgence climatique.

Paradoxalement, on sait que des alternatives existent. De plus en plus de citoyens œuvrent à leurs niveaux pour les mettre en pratique. Ils s'engagent et s'organisent pour débloquer cette situation.

Afin de faire émerger l'expression citoyenne, au niveau national, sont apparu et cité à titre d'exemple:

La Bascule, un lobby citoyen avec des étudiants ayant pour objectif de rassembler des propositions et former des citoyens pour les municipales de 2020.

La Convention citoyenne pour la transition écologique, issue des propositions du Grand Débat, constituée en octobre 2019, qui regroupe 150 citoyens tirés au sort et organisés en assemblée de citoyens, appelés à formuler des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique.

Au niveau local, Le collectif de la Transition Citoyenne, incitent les citoyens d’un territoire à prendre conscience d'une part ,des profondes conséquences que vont avoir sur nos vies les impacts du changement climatique, et d'autre part, de la nécessité de s’y préparer concrètement.

La transition comme “profond changement de société”

est en marche.

Il faut la rendre visible aux yeux de tous, et la mettre au cœur du débat public en s’appuyant sur les forces citoyennes.

Dans quelques semaines, les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 vont conduire à l'élection des maires dans plus de 30 000 communes ainsi que les présidentes et présidents de métropoles. Une fonction avec des pouvoirs très importants. Les mandats durent six ans...On peut en faire des choses dans ce laps de temps ! 

C’est le moment idéal de se saisir des politiques publiques autant qu’économiques, sociales, environnementales et locales, pour peser dans les débats et instaurer le changement.

Au Perreux sur Marne, des citoyens s’organisent pour s’emparer du Pacte pour la Transition, outil mis à la disposition des citoyens pour sensibiliser et faire adhérer les candidats aux mesures nécessaires pour décliner la Transition dans notre commune.

Nous avons besoin de vous.

Ensemble, les citoyens peuvent faire évoluer les systèmes et les cadres pour donner une résonance aux dynamiques citoyennes qui les portent.

Pour en savoir plus, consulter l'article ci dessous.

Et n'hésitez pas à vous inscrire sur la plateforme du Pacte pour la Transition de votre ville.

Transitionnement vôtres,

Boucles de la Marne Territoire en Transition

---

Le Pacte pour la Transition

Le Pacte pour la Transition 2020

Le Pacte pour la Transition 2020

Construire ensemble les communes de demain, c'est que propose le Pacte pour la Transition. Ce programme et cet outil concoctés durant plusieurs années par 60 organisations issues de la société civile sont le résultat du travail d'un comité d’expert.es composé de citoyen.ne.s, organisations partenaires, élu.e.s et scientifiques, lui-même basé sur une consultation citoyenne réalisée en février 2019 et validé par un …

Lire la suite.

---

Rejoignez Boucles de la Marne en Transition!

En ce début d'année, notre association relance sa campagne d'adhésions ! L'adhésion à l'association, d'un montant minimal de 15 euros, est valable du 1er janvier au 31 décembre de l'année en cours. Pour adhérer, vous avez trois possibilités. Première possibilité : formulaire papier et règlement par chèque Imprimez le formulaire accessible ici ou demandez-en un au prochain rendez-vous citoyen, remplissez-le, …

Lire la suite.

Rêvons, pensons, agissons ensemble sur notre territoire.