Nos 48 heures de l’agriculture urbaine

Ce dernier week-end avant le printemps marquait les 48 heures de l’Agriculture urbaine : un week-end au cours duquel des associations un peu partout en France organisaient des ateliers ouverts à tous pour remettre la main à la terre. Le programme était très riche et les lieux très variés.

Nous avons décidé de marquer l’événement en nous occupant de nos bacs Incroyables comestibles, en sommeil depuis l’automne dernier. Première étape pour cela : les graines ! Nous avons profité de notre rendez-vous citoyen de samedi, à la Maison des associations de Nogent, pour organiser le premier atelier grainothèque de l’année afin de trier et renflouer nos réserves de graines avant de lancer les semis pour le printemps.

Des graines de mimosa en cours de tri

A côté de la table de « tri » et d’ensachage de graines, deux autres ateliers étaient organisés en parallèle : d’un côté un atelier de fabrication de « bombes à graines », des boulettes constituées d’argile, de terreau, d’un peu de compost (récupéré directement de Pauline, experte Zero Waste de l’association et propriétaire d’un lombricompost maison 🙂 ) et de graines.

Bombes à graines

De l’autre un atelier de fabrication d’hôtels à insectes, de jolies petites cabanes destinées à attirer la faune et à favoriser la biodiversité autour de nos futurs incroyables comestibles.

Un hôtel à insectes en cours de garnissage

Nous nous sommes retrouvés ce dimanche après-midi pour renflouer le bac Incroyables Comestibles installé sur le Mail des Droits de l’Homme, dans le quartier des Joncs Marins, avec plusieurs habitants du voisinage. Après avoir remis le bac à niveau, avec du BRF et de la terre, nous avons installé notre premier hôtel à insectes, décoré par les enfants, avant de faire une distribution de bombes à graines.

La suite ? Cette installation sera suivie d’autres, sur les deux autres bacs Incroyables comestibles de la ville. Avant naturellement de planter les semis de l’année 🙂 Nous vous tiendrons informés de la date de la tournée des autres bacs !

Tadam !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *